Cuvée La Closerie de Malescasse - AOC Haut-Médoc

La Closerie de Malescasse

Un vin emblématique du bordelais

Elaboré avec les mêmes soins que le grand vin du château, il résulte de l’assemblage des vignes les plus jeunes ou les plus intéressantes pour permettre de construire un vin charmeur, prêt à boire plus rapidement que le grand vin, et ce, tout en conservant les traits distinctifs du domaine : élégance des tanins et équilibre.

Choisissez votre millésime

La Closerie de Malescasse 2014

AOC Haut-Médoc

Une belle année équilibrée, entre richesse, concentration et fraîcheur.

Cépages et vinification

Conçu à partir de 44 % de merlot, 48 % de cabernet-sauvignon, et 8 % de petit verdot, le second vin a été réalisé pour partie en cuves inox avec pigeages doux, pour partie en cuves inox avec un délestage en cœur de fermentation. Les malolactiques se sont déroulées en cuves et en barriques dont 30 % de bois neuf, puis les vins ont été élevés 12 mois en fûts de chêne de 1 et 2 vins.

Dégustation

D’une robe grenat pourpre, il séduit tout de suite par son nez franc, expressif et d’une agréable complexité. Les fruits des bois bien mûrs s’agrémentent de notes discrètement toastées, qui soulignent élégamment un style très fruité. La bouche souple, ronde, très soyeuse s’équilibre par une vivacité qui lui donne une belle énergie. Elégant et droit, jusqu’à sa finale charnue et bien mûre. A boire avec une côte de bœuf rôtie ou des charcuteries.

Garde

Parfait à boire aujourd’hui, il pourra se conserver encore 5 ans.

La Closerie de Malescasse 2012

AOC Haut-Médoc

Une année hétérogène à Bordeaux mais les vins de Château Malescasse, grâce à un minutieux travail de tri s’en tirent avec du fruit, de la vivacité et des tanins ronds.

Cépages et vinification

52% cabernet-sauvignon, 39 % merlot, 8% cabernet-franc, 1% petit verdot. Vinifié de manière traditionnelle en cuves inox, avec des remontages fréquents et une cuvaison de 4 semaines, le 2012 a aussi accompli ses malolactiques en cuves. Puis il a été entonné en barriques pour un élevage de 10 mois.

Dégustation

D’une robe pourpre intense, 2012 est marqué par un nez très expressif dans lequel défilent tous les petits fruits rouges et noirs, portés par une belle fraîcheur et des notes justement boisées. La bouche ronde, franche et soyeuse s’équilibre parfaitement en un ensemble gourmand à la finale longue et précise. A boire avec une entrecôte grillée ou une volaille rôtie.

Garde

Parfait à boire aujourd’hui, il pourra se conserver encore 4 ans.

La Closerie de Malescasse 2011

AOC Haut-Médoc

Difficile de passer après le 2010 ! Néanmoins, le millésime a engendré de beaux vins classiques et charmeurs à la fois.

Cépages et vinification

75,7% cabernet-sauvignon, 6,5 % merlot, 17,8% cabernet-franc. Une macération pré-fermentaire à froid pendant 72 h a précédé la fermentation à température contrôlée. Des remontages fréquents ont rythmé cette phase. A la fin des malolactiques, les jus ont été logés en barriques pour une durée de 12 mois.

Dégustation

D’une robe pourpre, 2011 montre un nez aromatique de framboise, de groseille, de cerise. La bouche ronde et d’une bonne ampleur s’appuie sur des tanins souples et élégants. Un ensemble d’une bonne maturité et harmonieux que l’on servira avec une viande rouge grillée ou des fromages à pâte pressée.

Garde

Parfait à boire aujourd’hui, il pourra se conserver encore 5 ans.

Récompenses

Médaille d’argent au Concours Agricole de Paris 2014.

La Closerie de Malescasse 2010

AOC Haut-Médoc

Cet exceptionnel millésime restera dans les mémoires : puissance, harmonie, fraîcheur, tout y est.

Cépages et vinification

55% cabernet-sauvignon, 35 % merlot, 10% cabernet-franc. Vinification traditionnelle en cuves inox. Cuvaisons de 4 semaines et élevage de 12 mois en fûts de chêne dont 30 % de bois neuf.

Dégustation

D’une robe pourpre dense, 2010 aligne d’emblée une superbe collection d’arômes mûrs : cassis, mûre, cerise noire, framboise s’entourent de notes de torréfaction et d’épices. La bouche ample, puissante mais remarquablement équilibrée est garnie de tanins très élégants et fondus. Magnifique finale longue et pleine. On le mariera à une souris d’agneau ou un civet de biche.

Garde

Parfait à boire aujourd’hui, il pourra se conserver encore 8 ans.

La Closerie de Malescasse 2009

AOC Haut-Médoc

Un très grand millésime qui a produit des vins puissants et onctueux, d’une grande maturité.

Cépages et vinification

68% cabernet-sauvignon, 32 % merlot. Vinification traditionnelle en cuves inox. Avec des cuvaisons de trois semaines. Puis élevage de 12 mois en fûts de chêne dont 30 % de bois neuf.

Dégustation

D’une robe rubis-grenat, 2009 se distingue par un nez gourmand de fruits rouges et noirs bien mûrs. La bouche puissante, aux tanins serrés et très veloutés se développe avec un beau volume. D’une belle texture crémeuse, elle se prolonge par une longue finale qui montre encore du potentiel. On le réservera à une viande rouge grillée ou une volaille rôtie.

Garde

Parfait à boire aujourd’hui, il pourra se conserver encore 4 ou 5 ans.

La Closerie de Malescasse 2008

AOC Haut-Médoc

Une année en demi-teinte qui a néanmoins produit, ici, des vins d’une grande fraîcheur avec des tanins très élégants.

Cépages et vinification

57% cabernet-sauvignon, 43 % merlot. Après une macération pré-fermentaire à froid puis vinification traditionnelle en cuves inox. L’élevage a duré 12 mois en fûts de chêne dont 30 % de bois neuf.

Dégustation

D’une robe grenat pourpre intense, 2008 présente un nez marqué par la cerise noire, la mûre, le cassis. D’un profil gourmand, il annonce une bouche dans la même lignée : savoureuse, parfumée aux petits fruits des bois et bien encadrée par un élevage harmonieux, elle s’appuie sur des tanins frais. Elle évolue avec netteté et une belle énergie jusqu’à une finale fruitée et légèrement toastée. On le boira avec des charcuteries ou une viande rouge grillée.

Garde

Parfait à boire aujourd’hui, il pourra se conserver encore 4 ans.

La Closerie de Malescasse 2006

AOC Haut-Médoc

Un millésime à redécouvrir aujourd’hui. Oscillant entre fortes chaleurs et fraîcheur, il a engendré des vins denses et complexes, avec une belle richesse tannique.

Cépages et vinification

57% cabernet-sauvignon, 43 % merlot. Macération pré-fermentaire à froid puis vinification traditionnelle en cuves inox à l’issue desquelles a débuté un élevage de 12 mois en fûts de chêne.

Dégustation

D’une robe rubis grenat, 2006 plait par son nez fin évoquant la cerise, la prune, les fruits noirs ainsi que des notes de sous-bois et celles, toastées d’un élevage bien fondu. La bouche savoureuse et élégante, décline la même palette aromatique, sur une trame de tanins fins et soyeux. Une belle fraîcheur l’équilibre jusqu’à la finale, longue et fine. Idéal aujourd’hui avec une volaille aux petits champignons ou un risotto aux cèpes.

Garde

Parfait à boire aujourd’hui, il pourra se conserver encore 4 ans.