Le Haut-Médoc, creuset de vins d'exception 

Le Haut-Médoc

Creuset de vins d’exception

Mondialement connue mais au fond toujours secrète, cette partie du Médoc abrite les crus les plus prestigieux.
Elle semble taillée d’une seule pièce et pourtant, sa diversité d’expression la rend toujours passionnante pour les amoureux de vins brillants et harmonieux.

Entre Saint-Seurin de Cadourne au Nord et les portes de Bordeaux au sud, bordé par l’eau, à l’est et à l’ouest, le Haut-Médoc traditionnel forme une grande famille.

Il n’y a pas si longtemps, à peine un siècle, certains de ses enfants, Margaux, Saint-Estèphe, Pauillac ou Saint-Julien n’avaient pas encore pris leur indépendance communale. Ils étaient alors des « vins de paroisse » tout comme Lamarque, Ludon ou Cantenac.

Ses limites actuelles datent de 1935 : un couloir long de 60 km, couvrant 4567 hectares, soir un tiers de cette langue de terre si particulière qu’est la presqu’île médocaine. L’on y dénombre 5 grands crus classés, autant qu’à Saint-Estèphe donc, et plus de 80 crus bourgeois.

Même s’ils sont tous plus ou moins reliés par leurs sols de graves médocaines, il n’en reste pas moins qu’il existe une grande variété de terroirs expliquant la différence de style des Haut-Médoc. Avec un point commun : leur équilibre harmonieux.